Mémoires d’Afrique | Découvrez l’artisant africain authentique et aidez à son développement
Mémoires d’Afrique, art et artisanat africain
Accueil
Qui sommes nous?
La charte
Nos partenaires
Vos avis
Contact

Pounou ou Punu 3 articles

L’ethnie Pounou
Les Pounou font partie de ces peuples de la forêt équatoriale ayant fui sous la pression des Fang.
Ils vivent dans la partie centre-méridionale du Gabon, le long du fleuve Ogoué, dans la vallée de la Ngunie. Ils partagent des institutions et des éléments de cultures avec les Shira et les Lumbo auxquels ils sont apparentés par la langue.
Ils sont dépourvus de toute structure politique centralisée. Leur vie s’organise au niveau du village. Les sociétés initiatiques ont une fonction importante dans les domaines thérapeutiques et judiciaires. Les masques Pounou (punu) sont célèbres pour leur mystérieuse beauté. Ils représentent un idéal de beauté féminine.
 Visages blancs peints au kaolin, cheveux noirs sculptés en lobes cannelés et yeux étroits sous de minces sourcils arqués et l’extrême finesse de leurs traits leur donneraient selon certains, et à tort, une expression asiatique. Il n’en est rien.
L’art Pounou est au contraire, un art libre de toute influence extérieure. Les masques blancs expriment la sérénité des ancêtres, évoquant l’âme du défunt, protégeant, conseillant les vivants depuis le royaume des morts.
Monté sur d’immenses échasses, au cours des rites funéraires, le danseur masqué, dont le corps est dissimulé par du tissu (autrefois du raphia) exécute des figures acrobatiques tout en brandissant dans chaque main un chasse-mouches.
Les masques noirs ont une fonction judiciaire.


 

© 2010 - Mémoires d’Afrique - Tous droits réservés - Mentions Légales - Conditions Générales de Vente - Liens

Mémoires d’Afrique Vente d’ objets d’art et d’artisant Africain pour accompagner l’Afrique dans son développement durable.
Création de site internet: Cianeo