Mémoires d’Afrique | Découvrez l’artisant africain authentique et aidez à son développement
Mémoires d’Afrique, art et artisanat africain
Accueil
Qui sommes nous?
La charte
Nos partenaires
Vos avis
Contact

Peinture sous verre 6 articles

La technique est connue en Occident depuis l’Antiquité. Au Moyen Âge on l’utilisait notamment pour les crucifix et les reliquaires. Art savant sous la Renaissance, à Venise et Murano, la peinture sous verre devient un art populaire dans l’Europe du XVIIIe siècle.
À travers l’Italie et le Moyen-Orient (Turquie), elle est introduite vers 1890 au Maghreb, puis de là, au début du XXe siècle, au Sénégal, par l’intermédiaire des marchands arabes et berbères, des marabouts et des lettrés musulmans sénégalais.
Les peintures sous verre, art populaire du Sénégal
Les peintures sous verres (qu’on appelle « suwer » en wolof) également appelées « fixés » sont un art spécifique du Sénégal. Elles sont d’origine très ancienne et les thèmes ont peu à peu évolué.
Ces peintures souvent naïves racontent à la fois l’histoire et la vie de tous les jours. On en trouve accrochées aux murs de la ville, dans des échoppes…
La technique est simple, mais demande un grand doigté : à partir d’un contour d’abord dessiné à l’encre, on applique des couches de peinture successives sur le verre. La face non peinte laisse apparaître le tableau sous l’épaisseur de la vitre ; la face peinte est protégée par du carton, qui sert de support.
Les premières peintures sous verre viennent, semble-t-il, de la méditerranée. Elles racontaient l’épopée de l’Islam et présentaient des scènes de batailles, des disciples du prophète et des saints hommes. Au Sénégal, les grandes figures des confréries religieuses et de la résistance à la colonisation (Cheikh Amadou Bamba, El Hadj Malick Sy, Limamou Laye, Lat Dior...) ont inspiré de nombreux tableaux.
L’art a ensuite évolué pour raconter des scènes de famille ou de voisinage, présenter des portraits d’hommes et de femmes, des bestiaires. L’inspiration évolue suivant l’actualité et la demande des touristes : on trouve maintenant les reproductions de toutes les couvertures des albums de Tintin !
Pour en savoir plus :
Peinture sous verre du Sénégal, M. Renaudeau et M. Strobel. Nathan/NEA, 1984.
On trouve aussi des assiettes sous verre qui viennent compléter l’art de la table.


La jardinière

79,00€  

Femme en boubou

79,00€  

Le Tisserand

Le Tisserand

79,00€  

La Sénégalaise

79,00€  

© 2010 - Mémoires d’Afrique - Tous droits réservés - Mentions Légales - Conditions Générales de Vente - Liens

Mémoires d’Afrique Vente d’ objets d’art et d’artisant Africain pour accompagner l’Afrique dans son développement durable.
Création de site internet: Cianeo